Tel : 06 11 10 37 91 - Confinement : Nous sommes ouverts !

Principe et objectifs de la radiofréquence

Le principe de la radiofréquence

La Radiofréquence est une diffusion d’ondes courtes dont l’intensité est plus ou moins élevée. Ces ondes électromagnétiques à très haute fréquence passent à travers la peau et produisent de la chaleur dans les tissus sous-cutanés. Cette chaleur produite, va agir en profondeur sans brûler la superficie, c’est à dire la peau. La chaleur monte jusqu’à 55° en profondeur, ce qui va stimuler les fibroblastes, les cellules principales du tissu conjonctif. Les fibroblastes vont fabriquer de nouvelles fibres d’élastine et de collagène.

En termes simples, la radiofréquence consiste à stimuler la production de collagène. Le collagène est une protéine dans le corps humain que l’on trouve naturellement dans les os, les muscles, les tendons et notre peau. A la fin de la vingtaine, notre production de collagène commence à diminuer d’environ 1/100 par an en raison de facteurs internes et extérieurs comme le tabagisme, les rayons UV et notre alimentation.

Les objectifs de la radiofréquence

Si vous ne pouvez pas simplement « laisser tomber » plus de collagène dans la peau, vous pouvez inciter les cellules responsables de sa production, les fibroblastes à faire des heures supplémentaires. La radiofréquence est l’une des thérapie favorite d’induction du collagène. C’est une forme d’énergie électromagnétique. Lorsqu’elle est appliquée sur la zone traitée, elle provoque une friction moléculaire produisant de la chaleur. La véritable source de chaleur est la résistance de friction des tissus. Ce faisant, nous pouvons contracter les fibres de collagène, ce qui entraine un effet immédiat de resserrement de la peau ainsi qu’un retard dans la synthèse du collagène, ce qui signifie que les résultats sont à la fois instantanés et cumulatifs.

C’est une technique novatrice qui traite la peau en profondeur en stimulant la production de collagène et en améliorant la fermeté et la tension cutanée. Il s’agit d’une alternative très efficace à la chirurgie esthétique pour rajeunir la peau, pour redessiner le visage et le corps de façon immédiate et sans danger. L’objectif est de combattre les effets du relâchement cutané.

  • En soins anti-âge, une amélioration de la qualité de la peau
  • En médecine esthétique, une diminution des ridules et du froissement de la peau
  • En dermatologie, un resserrement des pores et une diminution des cicatrices d’acné, un teint uniforme d’apparence plus jeune.

Comment se déroule une séance de radiofréquence ?

La radiofréquence est une technique qui utilise des courants électriques oscillants à travers une antenne ou une électrode pour générer des ondes électromagnétiques. La séance se passe dans un cabinet en présence d’un médecin ou un professionnel de santé formés à cette technique. Le praticien applique un gel conducteur et va traiter chaque zone par mouvements circulaires. Les ondes vont chauffer la peau en profondeur, les fibres de collagène vont se rétracter immédiatement et activer la production de collagène. Une légère sensation de chaleur est ressentie sur la zone traitée, mais ne provoque aucune gêne et aucune douleur. Dès la première séance, les résultats sont visibles. Le médecin ou le professionnel de santé déterminera le temps pour la séance ainsi que le nombres de séances nécessaires en fonction des besoins du patient. Pour en savoir plus découvrez Comment se déroule une séance de radiofréquence

Combien de séances de radiofréquence sont nécessaire ?

Le médecin ou le professionnel de santé va déterminer le nombre de séances nécessaires pour le traitement. Il mettra en place un protocole en fonction de l’âge et de l’état de la peau du patient. La radiofréquence peut être combinée avec d’autres soins pour obtenir des effets cumulés dans la lutte contre le relâchement de la peau. Elle peut être utilisée après une liposuccion, elle permettra ainsi une rétraction cutanée quelques temps après l’opération. Découvrez Combien de séances de radiofréquence sont nécessaires ?

Consulter aussi :

Facebook